Un renard au Japon

Votre renard préféré au Japon. Un âne au nom comme un jeu de mots vaseux squatte...

Curiosités de Nara

Le vendredi 31 mai 2013 à Nara

Un escalier à l'intérieur du Tôdai-ji.

À l'extérieur du Kôfuku-ji. C'est un vrai escalier, les natifs ont l'air de le trouver normal.

Ceci est une réponse à la question "Pourquoi y a-t-il si peu de gens sur tes photos ?". Parce que par exemple, ici, je voulais photographier le cerf tranquillement installé au milieu de la foule, mais impossible de le faire : ces collégiennes ont insisté pour que je prenne cette photo.

Vendeur de gâteaux pour cerfs. Parfois on voit les touristes les manger. Et il y a toujours un troupeau de cerfs gourmands qui ont parfaitement compris où les touristes achètent ces friandises.

À noter qu'à défaut de gâteaux, le cerf s'intéresse aussi aux papierds, aux tissus et à tout ce qui ressemble à une feuille ou une gauffrette - parfois au grand dam des enfants et au péril de l'intégrité de leurs goûters.

Ils peuvent se montrer très insistants.

Nara est une ville magique : quand vous avez nourri les cerfs, câjolé les cerfs et admiré les cerfs, vous pouvez acheter leur peau et leurs bois.

... sisi, ça se vends...
Ceci aussi.
Cela dit, la mascotte de la ville explique bien des choses.
On peut être dans une ville historique et voir des sculptudes d'un goût étrange dans la rue.
Si on lève les yeux, ce n'est pas beaucoup mieux.
Ce caillou a l'air sacré.
Restau "français" (pas testé)
Toutes ces plaquettes votives pour demander l'amour ! C'est-y pas mignon ! Mais, qu'aperçois-je au fond ? Allons voir...
... Oui. Ce sont bien des plaquettes votives. Avec des paires de nichons et ce qui ressemble à des penis habillés de kimonos. Je vous laisse imaginer le genre de demandes que l'on peut faire au kami sur ce genre de plaquette...